Skip to content

Secteur du recyclage : Traçabilité du produit, systèmes intelligents et intégration de la filière.

De nouvelles solutions et opportunités pour stimuler la récupération et la réutilisation des matériaux.

La transformation technologique touche également l’industrie du recyclage des déchets et les secteurs où les déchets représentent souvent un problème d’élimination. En fait, l’utilisation de ces solutions peut apporter des opportunités économiques et d’emploi significatives, en réduisant également la demande de matières premières.

Un changement qui apporte déjà des améliorations concrètes et qui, dans les années à venir, pourrait toucher divers aspects, notamment les systèmes de gestion et les équipements actuels. 

Parmi les différents aspects concernés, ceux qui connaitrons un changement substantiel et plus significatif seront :

  • les systèmes de collecte des déchets en général
  • le soluzioni per i mezzi di trasporto
  • les systèmes d’informatique en nuage.

À l’avenir, l’utilisation des données et le développement technologique permettront d’améliorer et de promouvoir une transformation substantielle. Un recyclage des matériaux et une attention de plus en plus concrète dans les différents secteurs et tout au long de la chaîne d’approvisionnement, avec une participation qui verra l’engagement actif et concret de tous, dès les processus de conception des solutions. Utilisateurs finaux compris.

SOLUTIONS NUMÉRIQUES ET COLLABORATION DANS LA FILIÈRE

Des technologies comme l’IoT pourraient contribuer à améliorer la capacité et l’activité des systèmes de gestion des déchets, allant même jusqu’à consolider les relations avec les clients eux-mêmes dans le cadre d’un partenariat solide et concret.

Parmi les différentes caractéristiques qui auront le plus de poids :

  • L’utilisation de technologies et de capteurs capables de détecter les niveaux et le contrôle des matériaux
  • La diffusion croissante des applications et des logiciels de collecte de données
  • L’archivage de matériaux réutilisables
  • La collaboration de toute la filière et les solutions de crowdsourcing (production participative)

VERS L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE ; ACCENT SUR LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION

Dans le secteur de la construction, par exemple, différents déchets sont produits.

La valorisation et la récupération de ces matériaux, passe également par les propositions et les solutions des différents acteurs, en vue du modèle circulaire d’élimination. Cela permet de limiter, dans la mesure du possible, les matériaux qui sont envoyés directement dans des décharges pour leur élimination finale.

L’utilisation de machines pour réutiliser les matériaux de déconstruction et gérer les déchets sur les sites eux-mêmes est déjà une réalité depuis quelques années. Il s’agit notamment de l’utilisation croissante de cribleuses mobiles et de broyeurs capables de broyer et de réduire en unités plus petites des matériaux qui sont ensuite réutilisés sur le même site pour de nouvelles constructions et/ou parties de celles-ci. Il s’agit d’une intervention qui permet de faire peser une charge économique moindre sur l’entreprise elle-même, car le matériel est réutilisé plutôt qu’acheté.

L’extension de cette attention pourrait également être étendue à d’autres matériaux issus de la démolition/construction et des activités d’excavation et de traitement, dans le but d’accroître l’attention et la valorisation des ressources au sein du secteur lui-même. Une solution qui pourrait également être adoptée dans d’autres secteurs, avec des économies de coûts et de matériaux.

ENTRE DES OPPORTUNITÉS CONCRÈTES ET DE NOUVELLES FIGURES PROFESSIONNELLES

Une incitation à accroître concrètement et à rendre plus durable et plus collaborative l’ensemble de la filière pourrait provenir d’activités différentes et intégrées telles que :

  • la possibilité de recenser les projets
  • la création d’une liste de matériaux qui servira de base de données

Cette orientation est fortement nécessaire et pourrait également voir la création d’un organisme distinct à cette fin, capable de promouvoir les intérêts du secteur lui-même et l’amorce de dialogues avec les autorités et les institutions.

Derrière cet aspect de la réutilisation, il y a un besoin de nouvelles activités économiques et aussi de figures professionnelles telles que des consultants spécialisés et des entreprises de déconstruction.

UN CHANGEMENT QUI TOUCHE L’ENSEMBLE DE LA FILIÈRE

Les données, le numérique et la mise en œuvre de solutions sont des aspects qui, lorsqu’ils sont correctement intégrés, peuvent apporter d’excellents résultats. Des améliorations tant au niveau de la gestion globale de l’ensemble de la filière qu’au niveau économique, avec des opportunités commerciales concrètes. Un changement important qui nécessite des interventions ciblées et organisationnelles sur l’ensemble de la filière, avec des organes distincts capables de communiquer avec les institutions.

Un bénéfice sur le territoire, non seulement conçu comme un tissu social et économique (travail, emploi et opportunités), mais aussi comme un système environnemental (protection, respect et préservation).

Si vous êtes directement intéressé ou si vous travaillez dans le secteur du recyclage, vous trouverez ici le produit idéal pour commander les différentes machines et équipements.

AVEZ-VOUS AIMÉ CET ARTICLE APPROFFONDI ? AVEZ-VOUS TROUVÉ CELA INTÉRESSANT?
PARTAGEZ-LE SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX !

Share on facebook
Share on linkedin