Skip to content

Le numérique aujourd’hui

Une opportunité de croissance et un outil d’amélioration.
Comment le numérique change et transforme profondément différents secteurs en leur sein.
UN CHANGEMENT SOUS LES YEUX DE TOUS.

L’avènement de la technologie numérique et de l’électronique applicable aux systèmes et aux processus est en train de redessiner la forme de nombreux secteurs. Un changement substantiel et profond qui n’a jamais eu lieu dans l’histoire et qui, en fait, conduit à la révision de nombreux secteurs et méthodologies et à la création de nouvelles figures professionnelles. 

L’utilisation ciblée des données, les nouveaux matériaux, les programmes et logiciels de calcul structurés, les nouvelles technologies d’application et les outils de diagnostic, modifient considérablement de nombreux aspects, apportant des solutions qui semblaient impensables il y a encore quelques années.

L’amélioration des techniques et des procédés, ainsi que l’attention et l’utilisation des matériaux en vue de l’économie circulaire, sont des aspects qui affecteront de manière significative tous les secteurs et que les différents acteurs devront prendre en considération pour orienter les choix des entreprises.

Voici les secteurs qui seront les plus touchés, dans un changement qui est déjà en cours :

  • Dans le secteur du levage par exemple, la grande incidence de l’électronique dans les systèmes s’affirme de plus en plus, de plus en plus caractérisée par la polyvalence et la complétude, par l’utilisation de communications complexes et de centrales, de capteurs, avec une électronique de plus en plus sophistiquée et avancée. Les fabricants se sont mis à utiliser de plus en plus souvent des télécommandes et à paramétrer avec des logiciels, des fonctions qui étaient déjà présentes dans les engins de levage, telles que l’anti-basculement, le nivellement et la stabilisation de la machine. Les engins de levage seront de plus en plus enrichis de fonctions autonomes et/ou semi-autonomes qui augmenteront la sécurité de l’opérateur, l’efficacité de la production et les économies d’énergie, ainsi que le confort. Une évolution qui, comme on peut le voir, apportera des améliorations significatives dans différents domaines.
  • L’utilisation de solutions sans fil se répand également dans le secteur agro-forestier avec des machines et des systèmes de transport destinés à surmonter les difficultés des sites fortement conditionnés par les pentes et les voies de débardage difficiles d’accès où l’installation des chantiers et leur accès sont souvent difficiles. Pour surmonter ce problème, l’utilisation d’engins forestiers agiles à mini-chenilles radiocommandés, capables de se déplacer sur des terrains irréguliers et difficiles d’accès, se développe. Cette combinaison d’éléments mécaniques rend cette machine polyvalente et adaptée à diverses opérations, même très compliquées (coupe, débardage complet, etc.). Afin de garantir la sécurité de l’opérateur, la radiotélécommande est spécialement conçue et équipée de capteurs qui arrêtent immédiatement le travail de la machine si l’opérateur en perd le contrôle. Les radiocommandes peuvent également être utilisées pour commander des machines et des treuils servant à hisser et à transporter les grumes et les arbres, d’amont en aval, à l’aide de systèmes de câbles et de crochets.
  • L’industrie du bâtiment entre dans une nouvelle phase, caractérisée par un parcours de reconfiguration et de transformation structurelle avec une attention particulière portée aux matériaux et à l’environnement. Parmi les principaux moteurs du changement, on peut certainement citer la numérisation des produits et des processus, l’automatisation et l’intégration des dispositifs de contrôle domestique, la durabilité et l’utilisation de solutions préfabriquées en vue d’une amélioration et d’une récupération. Tout cela permettra une forte synergie et collaboration entre les différents acteurs et l’utilisation de modèles pour soutenir les processus dans la gestion des biens immobiliers dès la phase de projet, ce qui permettra d’améliorer les évaluations et de réduire ainsi de manière significative le coût élevé de l’erreur.
  • Dans le monde du transport et de la logistique, la numérisation fait également l’objet d’une grande attention, notamment dans le secteur naval. En effet, les technologies numériques dans le domaine maritime peuvent avoir un impact significatif sur le fonctionnement des opérations administratives, logistiques et navales. Des procédures qui peuvent améliorer et fluidifier les processus de la chaîne logistique, superviser et contrôler la chaîne d’approvisionnement, aider à la navigation et à la maintenance des navires pour les diagnostics et effectuer les opérations de coordination portuaire et d’interface.
  • Dans le secteur du recyclage, la gestion des déchets connaît une évolution de ses systèmes de gestion, dictée avant tout par l’attention croissante portée à l’environnement par le biais des relations avec les clients ; les partenariats et la collaboration avec les entreprises et les start-up du secteur des technologies de l’information permettront de renforcer encore l’innovation en matière de produits et de méthodes. L’une des tendances les plus significatives est la possibilité de contrôler les machines de tri des déchets à l’aide d’appareils et d’applications mobiles pour garantir la sécurité des opérateurs. Une attention particulière sera accordée au suivi des données relatives aux déchets, incluant la technologie RFID et les capteurs de remplissage permettant de détecter les niveaux et de contrôler tous les matériaux produits réutilisés et recyclés, au développement et à l’adoption de solutions numériques telles que les bacs intelligents, les camions intelligents, le tri et la robotisation. À cela s’ajoutent des outils analytiques et des logiciels d’optimisation qui collectent et traitent les données en vue d’améliorations et de mises en œuvre futures.

Les secteurs évoluent très rapidement, sous l’impulsion de ce mouvement de transition qu’apporte le numérique et qui impliquera de plus en plus tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement, des gestionnaires, des concepteurs, des fabricants aux clients finaux.

Afin de continuer à croître et de rester des acteurs actifs dans ces domaines, il est important d’entreprendre immédiatement un processus de renouvellement des méthodologies internes de l’entreprise à propension numérique, en rappelant que la composante de synergie et de coopération entre les différents acteurs du processus, sera la composante importante pour les décisions futures. Il s’agit d’une mesure qui améliorera considérablement les résultats de l’entreprise et contribuera à réduire l’impact sur l’environnement.

Si vous êtes intéressé par une solution pour votre entreprise, vous pouvez trouver ici le produit idéal à vos besoins.

AVEZ-VOUS AIMÉ CET ARTICLE APPROFFONDI ? AVEZ-VOUS TROUVÉ CELA INTÉRESSANT?
PARTAGEZ-LE SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX !

Share on facebook
Share on linkedin